Accueil News de la recherche Du sélénium pour défendre le système immunitaire contre les cancers agressifs
Du sélénium pour défendre le système immunitaire contre les cancers agressifs PDF Imprimer Envoyer
Dimanche, 30 Novembre 2014 11:42

Le sélénium pourrait aider à combattre les cancers agressifs comme le mélanome, le cancer de la prostate et certains types de leucémie en contrant la suractivation du système immunitaire.

« On peut dire que les molécules stimulatrices suractivent le système immunitaire et provoquent son affaiblissement. Nous souhaiterions bien entendu bloquer ce mécanisme », a déclaré le chercheur danois Soren Skov.

Dans le cas de cancers, une molécule (NGK2D) suractive le système immunitaire. La molécule se trouve non seulement à la surface des cellules cancéreuses, mais aussi sous forme soluble dans l’ensemble de la circulation sanguine et l’« infecte » par la même occasion. C’est précisément contre cette molécule que le sélénium a un effet.

Le sélénium est présent dans la plupart des aliments, mais ce sont les fruits secs (et notamment les noix du Brésil), le poisson et les fruits de mer, les abats (rein, foie) et la viande qui en sont les meilleures sources. Les céréales, les légumes et d’autres aliments végétaux contiennent du sélénium, mais leur quantité varie selon le sol dans lequel ils ont été cultivés. En effet, le sélénium est présent dans le sol et les roches et s’accumule dans les plantes, ce qui explique son passage dans la chaîne alimentaire.

 

Source : The Selenium Metabolite Methylselenol Regulates the Expression of Ligands That Trigger Immune Activation through the Lymphocyte Receptor NKG2D, The Journal of Biological Chemistry, nov. 2014