Accueil News de la recherche Un lien entre alimentation et douleurs à l'accouchement
Un lien entre alimentation et douleurs à l'accouchement PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 30 Octobre 2014 13:53

Les femmes carencées en vitamine D souffrent davantage pendant l’accouchement. C’est le résultat d’une étude américaine qui a mesuré la concentration en vitamine D chez 93 femmes qui avaient demandé une péridurale pendant l’accouchement. Ils ont ensuite mesuré la quantité d’analgésique (anti-douleurs) dont chaque femme avait eu besoin lors de l’accouchement.

 

Les femmes ayant un taux de vitamine D plus faible avaient besoin de doses plus élevées d’analgésiques que les femmes ayant des taux plus élevés.

Les besoins en vitamine D sont doublés pendant la grossesse, afin de constituer celles du bébé. Les femmes enceintes présentent un déficit en vitamine D en fin de grossesse, surtout quand celle-ci se situe en hiver ou au début du printemps, même dans des villes du sud de la France. Une supplémentation est donc nécessaire au début du 3ème trimestre.

 

Source : Effect of Vitamin D Levels on Intrapartum Epidural Consumption, 14 octobre 2014