Accueil News de la recherche Des omega-3 pour réduire le risque d'infarctus cérébraux
Des omega-3 pour réduire le risque d'infarctus cérébraux PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 24 Octobre 2013 11:04

Les acides gras polyinsaturés oméga-3 à longue chaîne, que l’on trouve notamment dans les poissons gras, peuvent réduire le risque de petits infarctus cérébraux chez les personnes âgées.

 

C’est ce qu’a montré une étude menée sur 3 660 personnes âgées de 65 ans et plus, qui ont été examinées au moyen de l'imagerie cérébrale afin de détecter ce que l'on appelle des infarctus cérébraux silencieux ou de petites lésions cérébrales entraînant perte des capacités de raisonnement, démence et accident vasculaire cérébral.

Cinq ans après, de nouveaux examens ont été réalisés. Les chercheurs ont découvert que des infarctus cérébraux silencieux se produisaient chez près de 20 % des personnes âgées par ailleurs en bonne santé. Cependant, les personnes qui présentaient une concentration élevée d'acides gras polyinsaturés oméga-3 à longue chaîne dans leur sang avaient 40 % moins de risques de souffrir de petits infarctus cérébraux.

Les résultats de cette étude confirment donc les effets bénéfiques de la consommation de poisson sur la santé cérébrale.

 

Source : Jyrki K. Virtanen. Circulating Omega‐3 Polyunsaturated Fatty Acids and Subclinical Brain Abnormalities on MRI in Older Adults: The Cardiovascular Health Study. J Am Heart Assoc.2013; 2: e000305originally published October 10, 2013,doi: 10.1161/​JAHA.113.000305